19/12/2007

Les 5 Principes Shito Ryu

indeximage
 

Les cinq principes du shito-ryu (uke no go gensoku)

- Rakka (comme une fleur qui tombe)

Bloquer avec une force telle que si le blocage était appliqué sur un tronc d'arbre, celui-ci perdrait toutes ses fleurs. Un blocage doit être exécuté de manière si décisive que, non seulement il stoppe l'attaque mais l'annihile en une seule technique.

- Ryusui (comme l'eau qui s'écoule)

Il faut évoluer en harmonie avec les mouvements de son adversaire, en les utilisant comme aide à sa propre défense. Répondez à votre adversaire en utilisant un déplacement fluide.

- Kushin (se baisser)

Contrôle de l'attaque qui utilise le mouvement qui provient des genoux. Gardez le dos droit et utilisez les genoux pour contrôler la hauteur afin de garder l'équilibre et la force des jambes et que dès lors peu d'effort soit nécessaire pour contrôler l'attaque.

- Ten i (mouvement du corps)

En l'essence, éviter les attaques en utilisant le mouvement du corps. Se déplacer dans toutes les directions pour troubler l'adversaire et faciliter l'utilisation de l'hangeki.

- Hangeki (contre-attaque)

Si cela s'avère nécessaire, rendez l'attaque à l'adversaire par une contre-attaque décisive et puissante. Si vous utilisez les 4 premiers principes, vous pourriez ne jamais faire appel à ce dernier mais vous devez utiliser votre esprit et votre corps au contre si nécessaire.
source

codeshito

img290

07:26 Écrit par Pierre Florent dans Les cinq principes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/12/2007

Le passage de grades

Le passage de grades

Le passage de grades au sein d'un club

Le passage de grades enfants ou adultes au sein du club se déroule une fois par an généralement en fin de période scolaire .Chaque passage de grades de la ceinture blanche jusqu'à la ceinture marron est différent d'un club à un autre et reste sous l'entière responsabilité de l'entraîneur et de son président .

Le but est tout d'abord de voir la progression des pratiquants afin d'estimer au mieux le niveau de chacun devant un jury composé de l'entraîneur et de ses assistants .

Il se déroule comme un passage de ceinture noire ou il sera demandé à l'èleve en fonction de son niveau, de présenter, des techniques, des déplacements, de savoir le nom japonais des ses techniques, de présenter un ou plusieurs katas.
Tout pratiquant présent régulièrement aux entraînements tout au long de l'année, peut facilement passer ces kyus sans difficultés.
La relation entraîneur - élève, joue ici un rôle important .Celui ci connaissant trés bien ses élèves, peut juger des efforts accomplis, qu'ils soient physiques, ou humains .On voit aparître ici une notion fondamentale du karaté do: l' art martial .

Il est bien entendu, que plus le grade est élévé et plus les techniques demandées à l'élèves devront être réalisées avec perfection .Ceci afin d'amener l'élève à un niveau qui lui permette de se présenter sans difficultés au passage de grades supérieurs comme le 1er Dan ou plus .

L'entraîneur peut délivrer des grades jusqu'à la ceinture marron ( 1er kyu ).
Au dela de ce grade c'est la ceinture noire 1ère Dan.

Le passage de grades fédéral

En france comme dans d'autres pays l'examen de passage de la ceinture noire se déroule à huit clos devant un jury d'experts régional. Le programme de l'examen est connu par tous les clubs affiliés aux fédérations de leur pays .
C'est généralement la continuité du travail de la ceinture marron .
Jusqu'au 6ème Dan, les grades s'acquièrent à la suite d'un examen, portant sur les techniques et leur application face à un adversaire.
Des délais sont imposés entre chaque présentation au grade supérieur, 2ème, 3ème..


Le passage de grades avec un maître de karaté


Ca se passe comme au japon ( d'où nous vient le karaté actuel ) de tous temps, les grades ont toujours été décernées de Maître à disciple, selon des critères techniques, pédagogiques et humains, propres à un enseignant précis.
S'il y a un tronc commun les exisgences sont trés variables d'une école à l'autre, d'un Maître à un autre, d'un style à un autre .


Hironori_Ohtsuka5
exemple: Tokyo ,Hironori Otsuka fondateur de l'école Wado-ryu (à gauche)
reçoit le diplôme de ceinture noire des mains de Gichin Funakoshi

La tradition martiale japonaise

Dans la pratique martiale , particulièrement japonaise le passage de la ceinture noire symbolyse le passage des Kyu (niveaux inférieurs) aux Dan (grades) .C'est simplement le passage de l'étude de la pratique à la pratique .Ce passage est donc symbolyser pratiquement par la fameuse ceinture noire .
Avant la ceinture noire on apprend à pratiquer .Aprés avoir reçu la ceinture noire on pratique .Traditionnellement la ceinture noire représente un engagement , pour ne pas dire une démarche , un passage initiatique .
Jadis , ou dans quelques écoles traditionnelles , pour ne pas dire classiques , la ceinture noire représentait et représente encore parfois , l'admission à un clan , une famille ou une école .

Avant la ceinture noire on fait du karaté , aprés la ceinture noire on pratique du Shito ryu du Shotokan ,du Wado Ryu ,du Gojo Ryu ..etc

Source

16:57 Écrit par Pierre Florent dans Le Passage de grade | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

La ceinture Jaune

Après presque un an d'entraînement, comme c'est la cas au sein de mon club, j'ai enfin passé le 7 kyu ce lundi 3 décembre 2007. Je quitte la respectable ceinture blanche pour la ceinture jaune.

L'aventure continue...

 

DSC00223

16:47 Écrit par Pierre Florent dans Le Passage de grade | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |